Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 16:57

Nous quittons Diégo pour Sambava, petite ville sur la côte Est, appartenant à la région SAVA dont la spécialité est la production de la vanille. Ce n'est pas une région très touristique, pourtant il y a des infrastructures, mais elle attire surtout les amateurs de treks dans les forêts pour découvrir une biodiversité protégée.
Arrivée au petit aéroport de Sambava ( prononcez Sambav ) , le temps est très différent de Diégo, ici c'est humide , alternance pluies - soleil.
Ballade dans la ville qui est tout en longueur, le long d'une route principale. Le blason de la région montre une route, c'est en effet ici que se trouve la plus belle route de Mada, toute neuve, bien réalisée, grâce à l'exploitation de la vanille, cette région a été riche.La ballade est agréable, ça sent la vanille car elle est en cours de séchage dans des ateliers.
Pour les noctambules, il y a une discothèque ...

Des bancs de sable, délimitent une petite lagune où des gens pêchent, au loin, les massifs montagneux pris dans les nuages.
Devant les hôtels, une longue plage mais la baignade y est dangereuse en raisons de forts courants et soit disant de la présence de requins.
Le lendemain , on prend un taxi ( 4L bien sûr ici aussi ) direction une ville plus au Sud, Antalaha, le long du trajet , des cocoteraies, des rizières.De cette ville vous pouvez organiser un trek qui vous fera traverser le Parc Masoala, une réserve exceptionnelle, il vous faut compter au moins 5 jours. Nous passerons l'après midi dans la ville, achèterons de la vanille et hop retour à Sambava.


Au petit matin, les malgaches promènent leurs troupeaux de zébus sur la plage.J'imagine la même chose à Arcachon ...Ce matin, on " réquisitionne" un autre taxi 4L et on part avec lui pour Andapa ( prononcez Andap ), un petit village perdu dans les montagnes, entouré de rizières. Son intérêt, organiser des treks dans le Parc de Marojejy, où l'on trouve une espéce unique de lémurien, nous ne le ferons pas, maque de temps et météo " humide". C'est très humide, les orchidées de l'hôtel où nous passerons la nuit sont épanouies.


Petite ballade " boueuse" dans les environs de la ville
Les plants de vanille poussent comme ils veulent ...
A Andapa , le mode de locomotion est le vélo et quelques rares taxi et grosses voitures appartenant aux chinois qui se sont installés ici.

Retour à Sambava, à l'entrée de la ville, des briquetteries

Dernière nuit à Sambava, le lendemain, départ pour Tana.

Partager cet article

Repost 0
Published by séverine - dans voyages
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de séverine
  • Le blog de séverine
  • : retour du blog avec notre changement de pays, maintenant, le Mexique !
  • Contact

Profil

  • séverine
  • j'aime les voyages, la photo et la nature
  • j'aime les voyages, la photo et la nature

Recherche

Archives

Catégories